La Review de la semaine

How To Get Away With Murder. -©ABC
How To Get Away With Murder. -©ABC

C’est la rentrée des séries… Je vais m’efforcer de tenir une nouvelle rubrique qui rassemblera de très courts avis sur les épisodes vus de la semaine, ce sera bref, spontané et irrégulier !

The Good Wife 6×01

Sans surprise, la série revient en forme et sa proposition, pour cette entame de saison, est audacieuse et enthousiasmante. On s’est souvent plaints de voir Cary relégué à l’arrière-plan, sous-exploité, ou mal-exploité, c’est l’occasion de tenter autre chose et on espère que ça sera une aussi belle réussite que la saison 5 ! Le poids Bishop n’était pas loin de devenir un peu trop pesant, répété sans être jamais beaucoup plus prolongé dans l’intrigue, il va de soi qu’enfin tout va se jouer… Amen to that. En vrac : comme toujours, le pré-générique est formidable, le cast est formidable… Ah, l’amitié Finn et Alicia, oui, oui, oui !

Marvel Agents of Shield 2×01

Changement de ton pour Agents of Shield ! Des blessures, des morts, de la folie et de la tristesse, bref, la série passe un cap et étonne après sa première saison qui prenait le parti des gags et des répliques comiques. Maintenant si on pouvait se débarrasser de Ward… Alerte poids mort et forcing de ship avec Skye ! Autrement, dans l’ensemble, c’est classique, dans la lignée de la première saison hormis le changement de ton, avec un petit moment Agent Carter bienvenu, et on retrouve l’équipe avec un certain plaisir. On est quand même très loin de The Good Wife, très, très, très, très, très loin, mais en guise de divertissement simple et attachant, Agents of Shield fait encore l’affaire.

How To Get Away With Murder 1×01

Aaaaah un pilot. Mon indifférence aux séries de Shonda Rhimes n’aura pas empêché l’excitation devant les trailers de How to get away… et le pilot est d’une efficacité à toute épreuve. Rythmé, dense, intrigant, il parvient à captiver avec un dispositif « x months earlier » ô combien lassant. Alors certes, deux ou trois scènes flirtent avec le ridicule, et la mécanique qui vise à susciter l’admiration, encore une fois, pour le personnage de DeWitt, est tellement visible qu’on a du mal à y adhérer spontanément. À l’inverse, le groupe de jeunes dispose d’une présentation réussie, équilibrée, et solidement intégrée à l’intrigue : on apprend à les connaître à travers leurs idées pour le procès, et on se prend au jeu de l’intrigue future. Bref, on a envie de voir la suite !

Publicités

Agents of S.H.I.E.L.D., saison 1, épisode 1 (pilot)

vlcsnap-2013-09-26-12h42m12s54

Un premier épisode sans grande surprise.

Agents of Shield, nouvelle série de Joss Whedon, s’inscrit dans la continuité des derniers films Marvel : le pilot reprend à ce titre quelques références et joue d’une mini-introduction récapitulative efficace. Dans l’ensemble, ce premier épisode est correct en ce qu’il remplit au moins sa fonction de pilot : présentation des personnages, des rôles de chacun, avec l’habituel détournement des clichés, enjeux et proposition d’une certaine structure en stand alone… D’une manière générale, on situe rapidement ce qu’on regarde et c’est peut-être aussi ce qui déçoit en partie : on n’est pas surpris, ni par le ton léger, ni par les personnages (dès lors qu’on connaît Whedon tout du moins), et on attend maintenant de voir la série sur la durée.

Il reste toutefois de vrais bons points, de la dérision chère à Whedon qui assure le fun et n’éclipse pas pour autant le potentiel drama, des zones d’ombre nombreuses à éclairer, un discours intéressant sur la position de la série et de ses « héros », plus terre à terre (entrée de jeu avec un personnage ouvrier) ; le tout compense franchement la réalisation limitée.

Bref, un premier épisode correct, plutôt divertissant, sans être jamais exceptionnel.