Bridget Jones’s Baby, ça suffit !

Bridget Jones's Baby

Ce nouveau Bridget Jones dissimule derrière son piquant habituel un récit hautement convenu voire, contre toute attente, résolument vieux jeu. Un triangle amoureux, la personnalité haute en couleur de la protagoniste et le contrepoint toujours efficace que constitue Darcy, des situations embarrassantes désamorcées avec un timing impeccable : les ingrédients sont là !

Et pourtant… Bridget Jones croit pouvoir maintenir l’illusion de son audace, mais cela ne tient plus. La (les !) comédie romantique a évolué, difficile d’assurer la continuité sans se perdre en ringardise, aussi ce nouvel opus assume-t-il son déroulé conventionnel, à peine égratigné par l’intégration du personnage de Dempsey. Premier « aïe aïe aïe » : aucune mention de la seule possibilité de l’avortement pour Bridget. Puis surtout, pourquoi, mais vraiment, pourquoi, cette charge anti-féministe ? Aucun intérêt pour le récit, un ressort comique vain… ? Ces piques récurrentes font du visionnage du film une épreuve de plus en plus pénible et limitent considérablement la force comique et enthousiasmante de la narration. Comble du comble, on en vient à détester absolument tous les personnages et à réévaluer rétrospectivement les précédents films ! Très décevant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s